SITAYA, un bric-à-brac intemporel

sitaya

Souvenez-vous de cette boutique qui avait failli être rasée pour laisser place au tram-train qui n’est plus un vague souvenir…

Sitaya, cette petite boutique familiale, existe depuis toujours. Enfin, « toujours », plus exactement, depuis environ une cinquantaine d’années. Il faut avouer que maintenant, elle fait partie du paysage dionysien, et a vu grandir deux ou trois générations de réunionnais, si ce n’est pas plus.

« Quand on était petit, mon frère et moi on aidait nos parents à tenir la boutique… et on a continué. Mais avant c’était différent, on ne vendait que des légumes, et on était une petite boutique de quartier. » Il faut dire que les temps étaient différents, maintenant les gens préfèrent aller dans les grandes surfaces ou au petit marché. Les clients aussi ont changé, maintenant si je leur refuse un crédit, certains n’hésitent pas à m’insulter! Il faut s’adapter. Mais tout compte fait, la clientèle de Sitaya est fidèle!

Depuis vingt ans, la boutique a élargi sa gamme de produits. Du rayon légumes, il ne reste que les tomates. Toutefois, cigarettes, boissons, encens et autres, ont fait leur apparition, pour le bonheur des clients. A notre question «Quel est le produit le plus vendu», la boutique Sitaya s’empresse de répondre: « Tout’ i vend’ pareil même : tomates, zépices…» – A la bonne heure alors !

Photos : Pierre MARCHAL – Texte : Bérénice VALCK

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires !