Histoires de bulles

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Romain Delambre, directeur commercial de la célèbre marque de champagnes Piper Heidsieck, était de passage dans son île natale pour une présentation des crus de la gamme. Outre le fait qu’il soit originaire de La Réunion, son déplacement se justifie aussi par l’engouement des Réunionnais pour le champagne en général. Des vins non millésimés aux vins d’exception, il se vend plus d’un million de bouteilles par an chez nous ! Ce qui fait de l’île le troisième consommateur mondial de champagne par habitant (Un million de bouteilles vendues pour 800 000 habitants), le 17ème marché mondial. Plus de 50% du chiffre d’affaires de la marque s’effectuent au mois de décembre, fêtes obligent…

Les idées reçues sur le champagne, il y en a plein. Par exemple, saviez-vous que le champagne millésimé se déguste dans un verre à vin et qu’il est même préférable de le décanter quitte à laisser s’échapper quelques bulles ? Ainsi tous les arômes se révèlent et le liquide glisse en bouche en vous laissant une longueur à la fois douce et épicée.

Autre conseil délivré par Romain Delambre : préférez le demi-sec au brut pour le dessert, beaucoup moins râpeux et plus sucré, ce qui convient mieux pour la fin du repas.

Pour ne rien gâcher, la dégustation s’est effectuée en duo d’accords mets-vins sous l’égide du chef Tétard du restaurant La case Pitey à Saint-Louis : un pur régal… A tester absolument !

Photo de groupe : Samuel Tetard, Chef de la Case Pitey, Johanna Amalou, responsable marketing Rhums Réunion, Romain Delambre, directeur commercial Europe-Afrique-Moyen-Orient Piper-Heidsieck, Samuel Pitarch, directeur commercial et marketing Rhums Réunion.

Texte : Stéphanie Volsan

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...